La marge dans les transactions sur le marché des changes

marge-forex

Généralement on entend souvent dire les opérations de change sont dangereuses à cause de l’effet de levier élevé ou de la faible marge exigée pour ce genre d’opérations de trading. Je ne suis pas du tout à fait d’accord. Si vous avez intégré la gestion des risques dans votre stratégie de trading alors la question de la marge n’est plus vraiment importante, sauf, bien sûr, si vous décidez de ne pas y tenir compte et ainsi d’augmenter votre risque en plaçant des ordres avec un risque bien voulu et assumé.

Mais au fait, qu’est-ce que la marge dans les transactions de change?

Les transactions sur marge signifient qu’un opérateur n’est pas obligé de déposer le montant total représentant la valeur réelle de la position prise. Cela lui permet d’acheter une quantité de monnaie qui dépasse largement la valeur de son compte.

Cependant, c’est une pratique très répandue dans les opérations de change. Généralement, la taille des contrats dépasse ce que le trader a en compte. Mais cela empêche le trader de placer tout son argent sur une transaction, une sorte de quitte ou double, et de négliger les outils de gestion du risque.

Pourquoi l’effet de levier n’est pas vraiment important

Les Etats-Unis ont drastiquement réduit le ratio d’effet de levier qu’un opérateur de bourse est autorisé à utiliser. Ce raisonnement n’est pas difficile à comprendre, car pour les débutants, un effet de levier élevé peut conduire à la disparition de comptes en moins de temps qu’il faut pour le dire. Mais voilà … comme tout ce qui implique de l’argent, vous ne devriez pas opérer sur le marché des changes sans formation. On le dit et on le redit mais c’est la base du forex. Pas de formation ou d’entrainement, pas de trading.

Lorsque vous traitez, vous devriez le faire en vous appuyant sur une stratégie. Cela implique que vous savez exactement le maximum que vous êtes prêts à risquer par transaction. Ce montant doit être fixé et ne doit pas être changé (oui, ceci est valable pour tout le monde), à ​​moins que vous soyez « in the money » c’est-à-dire que la position a tourné à votre avantage.

Donc, savoir que vous êtes positionné avec un effet de levier de 100:1 ou de 20:1 n’a pas autant d’importance que de savoir que vous êtes prêt à risquer au maximum 20 pips dans la transaction. C’est à ce niveau que se situe votre risque et, conséquemment, l’effet de levier devient secondaire. Si votre risque fixé dépasse le montant de votre effet de levier, vous êtes soit:

  • 1 – Avec un trop grand nombre de positions ouvertes
  • 2 – ou vous n’avez pas suffisamment d’argent en compte

Vous devriez suivre continuellement le principe de base de gestion des risques qui veut que le risque maximum par transaction ne devrait pas dépasser le 5% de votre avoir en compte (où tout autre règle similaire, l’important étant de savoir définir une zone de risque maitrisée). La plupart des traders professionnels fixent cette limite à 1% -0,5% afin de garantir leur longévité dans le marché. Allez-y doucement, surement, prenez bien votre temps, éduquez vous, le plus grand danger du trader est le trader lui même.

Attention le trading comporte des risques importants. Avant de vous lancer, songez à utiliser un Compte de démonstration pour vous entrainer tranquillement et sans risques.