Le contrôle émotionnel dans le trading

Le contrôle émotionnel dans le trading du forex

Il est bien connu que dans le monde du forex la majorité des traders échouent. Il est moins connu, cependant, que la cause principale derrière un tel taux d’échec n’est pas directement lié au marché lui-même.

Contrairement aux idées reçues ce n´est pas forcement un manque d´analyse ou de stratégie, non plus un manque trop important d’éducation ou d’apprentissage, mais plutôt des lacunes dans le contrôle émotionnel, les capacités à se calmer à l’égard des actions entreprises, et ce sont elles les principales causes des nombreux échecs et des histoires noires du trading.

Bien que ce soit facile d’accuser les courtiers de ne pas contrôler les risques et d’avoir un manque d’attitude professionnelle accompagnant les transactions, le fait est que la majorité de ces sociétés sont hautement surveillées par les autorités compétentes, ce qui montre que la source du problème réside peut-être d’ailleurs.

Les traders expérimentés dans mon entourage reconnaissent tous volontiers que la plus grande difficulté des traders débutants réside dans le fait de savoir différencier ce qui se passe réellement sur le marché de ce que l’on perçoit vraiment, notre interprétation. Les réactions émotionnelles excessives sont le pire ennemi du trader sur le marché du forex.

Il est également interessant de regarder que la clé des grandes richesses de ce monde et des réalisations marquantes dans le monde du trading sont très souvent le résultat d´actions effectuées par sang-froid et dans le calme. Beaucoup d’entre nous cherchent les clés de la richesse par la création de programmes informatiques ou de stratégie magique, de signaux en tout genre, bref notre cerveau ne cesse de chercher des solutions au lieu, bien souvent, de se focaliser sur la tache et de l’accomplir de la meilleure manière qui soit, sereinement et bien calculée.

Cependant, surtout dans le cas de transactions basées sur de l´analyse technique (indicateurs, graphiques, formules ..), la gestion de capital et le contrôle des émotions restent selon moi la seule et unique solution à la création de richesse dans le marché des changes. Mais ceci reste bien sur que mon avis personnel, basé sur ma propre expérience.

Beaucoup de stratégie ne sont pas efficaces et échouent, mais s’assurer que l’échec d’une stratégie n’aboutit pas à une faillite (une balance à zéro), que nos gains précédents ne sont pas tous effacés par une douloureuse et subite perte est le cœur et l’âme d’un style de gestion réussie. Gérer son capital, voilà l’idée maîtresse, le concept clef du forex trader.

Comment fait-on pour contrôler ses émotions ?

Afin d’apprendre à gagner, nous devons apprendre à perdre. Cela peut être vrai dans tous les domaines de la vie, mais nulle part ailleurs il est aussi valable que dans le domaine des changes où les pertes et les erreurs sont aussi naturelles et banal que dormir et se réveiller le matin avec une drôle de coupe de cheveux.

Nous savons à l’avance que nous allons subir des pertes, nous devons donc prendre les précautions nécessaires pour les minimiser et c’est le coeur de la gestion de capital. Nous allons donc tenter de réduire nos pertes avant qu’elles ne deviennent trop importantes en accord avec notre stratégie bien sur, puis nous allons faire attention à ne pas se précipiter sur notre plateforme de trading afin de réaliser des gains dans un marché à forte volatilité ou grosse tendance. Cela paraît simple comme principe mais c´est exactement ce qui est appliqué par les personnes calmes et sereines : ne pas courir quand c’est la panique, l’excitation, si on reste calme on s’en sortira toujours mieux que les autres.

Malheureusement pour nous, quand on voit de l’argent derrière un clic, une courbe qui se met a grimper de manière fulgurante, que l’on voit les pips qui défilent, le bénéfice potentiel, alors on se jette dans l’arène, mais en oubliant son slip.

Conservez une attitude positive

Si il fallait retenir un seul concept, je dirais que vous devez vous habituer à contrôler optimisme et pessimisme. Pour apprendre le métier de trader vous devez commencer par vous connaître, la dimension psychologique du trading est bien plus importante que vous ne pensez.

Avez-vous une expérience de trading à partager où le contrôle de vos émotions a joué un rôle important ? N’hésitez pas à ajouter vos propres commentaires en bas de page.

Lien utile
Si vous cherchez des cours pour apprendre à trader, nous vous recommandons l’école du forex pour débutant ou niveau avancé.