La gestion du risque dans le trading du forex

gestion-du-risque-forex

Avant d’ouvrir une position sur le marché des changes, il vous faut déterminer l’objectif à la hausse (récompense) que vous voulez atteindre au cas où le marché va dans le sens que vous avez prévu.
Afin de fixer cette limite, vous devez prendre en considération le « spread » (l’écart entre le prix d’achat et de vente de la monnaie). A noter que cet écart est fixé par les conditions du marché et n’a rien à voir avec les frais que votre courtier facture sur la transaction.

Avant d’être bénéficiaire, vous devez, par conséquent, gagner suffisamment de pips pour d’abord remonter le « spread » et pour ensuite couvrir les frais de votre courtier. En outre, vous ne devez pas oublier de mettre une limite de déclenchement qui exécutera automatiquement votre vente à un prix fixé dans le cas où le marché décide d’aller dans le sens contraire de votre position. La limite de déclenchement automatique n’est ni plus ni moins que votre protection de capital.

Si l’écart entre l’offre et la demande d’une monnaie est de 2 pips et la perte maximum que vous êtes prêt à supporter est 50 de pips, alors vous pouvez fixer votre objectif avec un gain de 152 pips ce qui donne un ratio risque/récompense de l’ordre de 3:1. Autrement dit, une baisse de 50 pips et une hausse de 152 pips sont les conditions pour atteindre l’objectif d’un ratio risque/récompense de 3:1 (150:50).

La meilleure façon d’atteindre un ratio permettant des fluctuations de marché dans le très court terme, est de diminuer le risque de votre capital après chaque transaction. De cette façon, il est possible de suivre la montée du marché et ne pas être forcé de vendre si le marché prend un mouvement imprévu à la baisse à court terme peu de temps après avoir placé votre ordre. Un ratio plus grand risque/récompense est alors possible parce que ce profil tolère plus de fluctuations (ou pertes) car vous engagez moins de capital dans la transaction.

La protection de votre capital et la gestion du risque

Afin de protéger votre capital, il est recommandé de ne pas utiliser plus de 2% de votre avoir disponible par transaction. Cette technique garantit de ne pas tout perdre en cas d’une position catastrophique.
La gestion du risque vise à assurer votre survie même au plus fort de la tempête.

En investissant seulement 2% de votre capital par transaction, vous devriez vous tromper 50 fois de suite (hors frais de courtage) pour rester sur la paille. Une approche encore plus conservatrice consiste à placer uniquement le 2% du capital restant. Cela permet de réduire encore plus le capital employé par position et vous assure que votre compte ne sera jamais à zéro.

Attention Le trading sur le marché des changes comporte des risques et ne s’apprend pas à la légère. Utilisez un New eToro LP_FR » target= »_blank »>compte de démonstration avant pour vous entrainer.

4 éléments clés dans le trading du forex que vous n’apprendrez pas en formation

formation-de-trading-forex

Même s’il y a beaucoup de matières importantes que vous allez apprendre dans un cours de trading pour le Forex, il existe, cependant, des compétences essentielles qui ne s’apprennent pas dans une école u via une formation, toute aussi valable qu’elle soit. Loin de moi l’idée de dénigrer la valeur de l’éducation traditionnelle des transactions sur devises, mais le but est plutôt de souligner les limites de cette dernière.

Quand vous traitez avec de l’argent réel, il vous faudra bien plus que des compétences théoriques afin d’éviter de dilapider tout votre capital de base. Bien sûr, il peut y avoir des programmes conçus spécialement pour vous assister et vous inculquer certaines de ces compétences, mais encore faut-il y avoir accès. Voici d’après ma propre expérience, un bref aperçu de certaines des compétences et des concept clés qu’il faut à tout prix maitriser pour devenir un trader sérieux.

La patience est la mère des vertus

Apprendre à traiter avec succès c’est comme le bon vin, il faut du temps. Le trader doit l’accepter et surtout ne pas croire qu’après seulement quelques heures de théorie, il aura tout appris et que ses transactions seront toujours couronnées de succès. Outre l’enseignement qu’il va recevoir à l’école de Forex, il devra également passer des heures de pratique à faire des transactions avant de pouvoir gagner de l’argent. Il est de commun usage de dire, que pour devenir compétent à quelque matière que ce soit, il est nécessaire d’accumuler dix mille heures de pratique et c’est le temps également nécessaire pour devenir un bon trader, en tout cas cela ne se fera pas du jour au lendemain.

La gestion du risque

Chaque fois que vous entrez dans une transaction, il y a toujours une chance, un risque, pour qu’elle aille dans le sens contraire de votre position et, de ce fat, que vous perdrez votre argent. Pour cette raison, vous devez développer des compétences de gestion du risque qui vous aideront à faire face de telle situation et de les maîtriser avec succès. Un exemple concret de gestion de risques consiste à limiter la quantité d’argent que vous engagez sur une transaction à un certain pourcentage de votre capital de trading. Cette technique permet de limiter le montant de votre perte au cas où la position que vous avez prise va dans le sens contraire de ce que vous aviez prévu. Bien évidemment, cela ne vous empêche pas d’augmenter votre exposition sur une transaction à chaque fois où le marché joue en votre faveur.

Optez pour la vision à long terme

La plupart des débutants dans ce métier ont une idée préconçue et se laissent emporter par tout le battage médiatique entourant le marché des changes et pensent que c’est très facile de faire fortune en un clin d’oeil. La réalité est tout autre et la base fondamentale de toutes les bonnes écoles de Forex est qu’il faut du temps pour faire de l’argent. Tenter de gagner une grosse somme d’argent d’un seul coup sur les marchés peut se terminer de manière catastrophique, à moins d’être vraiment chanceux. Gardez à l’esprit que la seule façon de réaliser des profits substantiels sur le marché des changes est par l’utilisation de l’effet de levier, mais cela augmente aussi considérablement la quantité d’argent que vous pouvez perdre

Adopter une mentalité rationnelle et non émotionnelle

En tant que trader, une des pires choses que vous pouvez faire, ou ne pas faire, c’est de laisser votre position ouverte plutôt que de la clôturer lorsque que le marché va contre vous. Un bon trader accepte l’échec d’une opération et clôture sa position afin de limiter sa perte alors qu’un joueur continue de la laisser courir dans l’espoir qu’elle se retourne en sa faveur.

Attention Le trading sur le marché des changes comporte des risques et ne s’apprend pas à la légère. Utilisez un New eToro LP_FR » target= »_blank »>compte de démonstration avant pour vous entrainer.

Les bandes de Bollinger

Les bandes de Bollinger dans l'analyse du Forex

Les bandes de Bollinger mesurent simplement la volatilité du marché. Lorsque le marché est calme, les bandes se contractent et lorsque le marché bouge, les bandes se déploient. On mesure alors la force d’écartement pour analyser l’intensité du mouvement que le cours du marché est en train de prendre.

Les bandes de Bollinger nous montrent l’amplitude des mouvements des prix par rapport à sa moyenne mobile, comme dans l’exemple ci-dessous:

Comme vous pouvez le voir on distingue trois lignes sur ce graphique, chacune d’entre elles vous indique :

La moyenne mobile: simple ligne représentant le prix moyen sur une période par défaut généralement fixée à 20 jours. Elle se situent au centre du graphique.

L’extérieure des bandes: mesure l’écart de cette ligne avec sa moyenne mobile. Le réglage par défaut est habituellement de 2, à savoir: 2 écarts types de la moyenne mobile.

Remarque: afin de rendre les ninjas débutants encore plus perplexes, certains graphiques ne vont montrer que les deux lignes à l’intérieur de la bande et pas la ligne de la moyenne mobile.

Exemple d'utilisation des bandes de Bollinger
Exemple d’utilisation des bandes de Bollinger

Les bandes de Bollinger sont vraiment très simples à utiliser car très visuelles. Il suffit de guetter les écarts. Voyons donc comment les utiliser dans votre stratégie de trading.

Trader sur le Forex avec les bandes de Bollinger

Il y a deux manières principales de traiter avec les bandes de Bollinger: soit par une pression ou soit par un rebond.

La pression

Que ce soit le tube de dentifrice, le tuyau d’arrosage ou même une saucisse, si vous les pressez assez longtemps, à un moment donné il va se vider de sa substance.

Et la pression de Bollinger c’est exactement cela; une rupture brutale de la volatilé vers le haut ou le bas, après une période de consolidation des prix.
Dans l’exemple ci-dessous, le prix a été confiné dans une fourchette étroite pendant environ deux heures. Enfin, une chandelle baissière s’est créée à la clôture en dehors de la bande inférieure, tout naturellement le prix a fait une chute immédiate .. facile prise de pips!

Le rebond

Les bandes de Bollinger, en particulier avec des délais plus prononcés, ont tendance à servir de première ligne de support ou de résistance. Ainsi, lorsque les prix ont atteint le bord de la bande, ils ont tendance à rebondir vers le centre. La bande du milieu (qui est la moyenne mobile simple) peut également se transformer en un niveau de soutien ou de résistance.
Les rebonds ont tendance à mieux fonctionner dans un marché où les prix vont rebondir entre le support et les zones de résistance.

Attention Le trading demande du temps et peut s’avérer très dangereux pour vos finances, songez donc à utiliser un New eToro LP_FR« >Compte de démonstration avant pour vous entrainer.