20 choses à savoir pour devenir un bon trader sur le forex

20 choses à savoir pour devenir un bon trader sur le marché du forex

Depuis qu’il existe, le marché des changes a causé la perte à de nombreux cambistes inexpérimentés et indisciplinés. Vous n’avez pas besoin d’être parmi ceux-ci pour tirer les conclusions qui s’imposent. Ci-dessous, je vous ai détaillé vingt conseils pour vous éviter les catastrophes et vous aider éventuellement à maximiser votre potentiel sur le marché de change.

1. Apprenez à vous connaître. Définissez avec soin votre tolérance au risque et vos besoins.

Pour réussir dans cette activité, vous devez connaître les marchés. Pour connaître les marchés, vous devez d’abord vous connaître. La première étape pour atteindre ce résultat et de vous assurer que votre tolérance au risque et votre allocation de capital soient en harmonie l’un avec l’autre, autrement dit, ni supérieur, ni inférieur à votre profil. Cela signifie que vous devez soigneusement étudier, analyser et planifier vos propres objectifs financiers avant de vous engager sur le marché des changes

2. Prenez des notes. Étudiez vos réussites et vos échecs.

Une approche analytique au trading ne commence pas par l’analyse fondamentale et technique de l’évolution des prix, ou par la formulation de stratégies de trading. Elle débute à l’aube de sa carrière avec le placement de son premier dollar et avec les premières erreurs dans les méthodes de calcul. Le trader qui réussit va tenir un journal, une sorte de revue de ses transactions où il note attentivement ses erreurs et ses réussites, ce qui a fonctionné et ce qui ne l’a pas. C’est l’un des conseils les plus importants de trading que vous obtiendrez de la part d’un bon mentor.

3. Choisissez attentivement votre courtier.

Bien que ce point soit souvent négligé par les débutants, il est important d’insister sur le choix du courtier. C’est une évidence qu’un courtier malhonnête ou peu fiable à la capacité d’annuler tous les gains acquis grâce à votre travail acharné. En plus, il est également important que votre niveau d’expertise et les objectifs que vous vous êtes fixés correspondent à l’offre du courtier. Quel est le type de profil « client » le cambiste cherche-t-il à atteindre? La plateforme de trading est-t-elle en accord avec vos attentes? De quelle manière gère-t-il son service à la clientèle? Tous ces éléments doivent être soigneusement examinés avant même de commencer à considérer les subtilités du trading en lui-même.

4. Bien choisir votre type de compte et le niveau de levier en fonction de vos besoins

Suite à l’élément ci-dessus, il est nécessaire de bien choisir le « forfait compte » qui est le plus adapté à vos attentes et à votre niveau de compétence. Les différents types de comptes offerts par les courtiers peuvent sembler complexes au premier abord, mais en règle générale, plus le levier est bas, mieux cela vaut.

Si vous avez une bonne compréhension du mécanisme du levier et du trading en général, vous pouvez, sans autre, choisir un compte standard. Si vous êtes un débutant, il est indispensable que vous vous accordiez une période d’étude et de pratique en utilisant un minicompte.

En règle générale, plus votre risque est bas, plus vos chances sont élevées. C’est pourquoi il est conseillé de faire votre choix de la manière la plus conservatrice possible, surtout au commencement.

5. Ne pas faire de surenchères à une position perdante

Bien que ce soit juste du bon sens, l’ignorance de ce principe ou à l’oubli de son emploi, a causé en tous temps des désillusions à de nombreux cambistes. Personne ne sait prédire la direction et le niveau où une paire de devises atteindra au cours des prochaines heures, jours, voire semaines. Il ya beaucoup de suppositions et spéculations en tous genres, mais aucune certitude quant au niveau où le prix sera coté dans le futur. Ainsi, la seule vraie valeur que nous savons est sur le moment précis et rien à propos de l’avenir. Par conséquent, il ne peut y avoir aucun argument valable à vouloir faire une surenchère sur une position perdante, sauf si vous avez l’âme joueuse. Une position dans le rouge peut être laissée tel quelle conformément au plan initial. Mais une surenchère ne pourra jamais être considéré comme une pratique souhaitable.

6. Faites simple. Que ce soit vos transactions ou votre analyse, les deux doivent être facilement comprises et expliquées.

Le Forex n’a rien de sorcier. On ne s’attend pas que vous soyez un génie mathématique ou un professeur d’économie pour devenir riche dans cette activité. Au lieu de cela, une vision claire, des objectifs et des pratiques bien définis offrent le plus sûr chemin vers une carrière honorable dans le Forex. Pour ce faire, vous devez résister à la tentation de faire une usine à gaz, de faire compliqué (suranalyse, surexplication) et surtout rationaliser vos échecs. Un échec reste un échec indépendamment des conditions qui l’ont créés.

7. Tradez ce que vous comprenez.

Derrière ce simple fait et son non-respect se cache la perte de nombreux cambistes. En général, si vous n’êtes pas sûr de ce que vous devez faire et que vous ne pouvez pas argumenter votre opinion avec force et vigueur contre les critiques, ne prenez pas de position. Ne pas prendre de positions non plus sur la base du ouï-dire ou de rumeurs. Et ne pas agir à moins de comprendre les conséquences positives et négatives qui pourraient résulter de votre prise de position.

8. Commencez avec de petites sommes, puis augmentez la taille de votre compte grâce à des gains organiques et non pas par de plus grands dépôts.

Un des meilleurs conseils que je peux vous donner afin de bien démarrer le trading sur le marché du forex étant de commencer votre compte avec une petite somme à faible endettement puis de l’augmenter graduellement en ajoutant les profits générés. Il n’y a aucune justification à l’idée qu’un plus gros dépôt permettra de plus grands profits. Si vous ne pouvez pas augmenter la taille de votre compte par vos choix de trading, pas de problème. Sinon, il ne sert à rien de continuer de tenir à flot un compte qui perd de l’argent sur chaque transaction.

9. Maîtrisez vos émotions.

La cupidité, l’excitation, l’euphorie, la panique ou la peur n’ont pas leur place dans les calculs des cambistes. Pourtant, les cambistes sont des êtres humains. Il est donc évident que nous devons trouver une parade à vivre avec ces émotions soit en les contrôlant ou soit en minimisant leur impact. C’est pourquoi, les premiers conseils donnés aux cambistes sont toujours de commencer avec de petites quantités. En réduisant nos risques, nous réduisons nos émotions et cela nous permet de rester calme pour réaliser nos objectifs à long terme. Une approche logique et une moindre intensité sont les meilleurs conseils de trading nécessaires pour une longue carrière.

10. Planifiez vos objectifs. Restez fidèle à votre plan.

Une fois que vous avez défini votre profil de cambiste, vous devez systématiquement établir un calendrier et un plan de travail pour le développement de votre carrière en tant que trader. Qu’est-ce qui constitue un échec, un succès? Quel est le temps alloué pour le processus de mise au point qui sera inévitablement une partie importante de votre apprentissage? Combien de temps pouvez-vous consacrer au trading ? Visez-vous l’indépendance financière ou est-ce simplement dans le but de générer des revenus supplémentaires? Ces questions et d’autres encore doivent être répondues préalablement dans le but d’acquérir la vision nécessaire pour une approche persévérante et patiente au trading. C’est également la raison pour laquelle, en vous fixant des objectifs clairs, il est plus facile de changer de stratégie dans le cas où le profile d’analyse des risques n’est pas profitable.

11. Partagez vos expériences. Suivez votre propre jugement.

Si partager votre opinion sur les marchés avec d’autres est une excellente idée, vous devriez toujours rester la personne qui prend la décision finale. Considérer les avis des autres, mais faites vos propres choix. Nous parlons de votre argent après tout.

12. Ne comptez pas sur les robots, des méthodes sans failles, et d’autres produits garantissant un profit.

Étonnamment, ces produits non prouvés et non testés sont extrêmement populaires. Cependant, ils génèrent de grands profits pour leurs vendeurs uniquement et pas pour ceux qui, plein d’enthousiasme et d’espoir, les achètent. L’argumentation contre de tels objets ou méthodes magiques est en fait d’une facilité et d’une logique implacable. Pourquoi ces inventeurs de génie ne s’appliquent-ils pas leurs propres méthodes, ou quoi que ce soit qu’ils prétendent vendre, sur eux-mêmes en premier lieu? Poser la question c’est y répondre!

13. Concentrez-vous sur une unique paire de monnaie, puis augmenter ce nombre tout en vous améliorant.

Parce que les marchés sont composés de toutes sortes de participants et leurs objectifs sont tous différents, cela rend le monde du trading des devises vaste et complexe. Il est donc extrêmement difficile de maîtriser tous les aspects des activités financières. C’est pour cela que de limiter votre activité de trading sur une paire de devises que vous maîtriser et qui vous est familier est une bonne idée . Une excellente façon est de commencer par la monnaie que vous utilisez tous les jours, pour autant que cette monnaie ne soit pas « exotique » et s’évalue qu’une fois par semaine. Si votre choix se porte sur une autre paire de devise, vérifier au préalablement sa liquidité et choisissez celles qui sont largement traitées. Cela peut être une alternative de choix pour les débutants et même pour ceux qui possèdent déjà une expérience.

14. Ne pas aller contre les marchés, sauf si vous avez assez de patience et de ressource financière pour tenir à long terme.

En général, on ne conseille pas un débutant d’aller contre la tendance du marché ou de choisir les plus hauts et les plus bas en pariant contre les principales tendances du marché. Jouez les tendances afin que votre esprit se détendre. Combattez les tendances et le stress prendra le dessus et peut ruiner une carrière.

15. Comprendre que le Forex est basé sur les probabilités.

Le Forex c’est une question d’analyse des risques et de probabilités. Il n’existe aucune méthode simple ou modèle qui va générer en tous temps des profits. La clé du succès est de se positionner de telle façon que les pertes soient maitrisées et les profits multipliés. Un tel positionnement n’est possible que par la gestion de nos allocations des risques conformément à une compréhension de la probabilité et la gestion des risques.

16. Soyez humble et patient. Le marché a toujours raison.

Reconnaissez vos échecs et vivez avec s’ils ne peuvent pas être éliminés complètement. Surtout, résister à l’illusion que vous êtes le seul à détenir la vérité. Une telle attitude est plus néfaste que bénéfique et ne servira, en fin de compte, qu’à ruiner sur votre carrière.

17. Automatiser autant que possible vos transactions.

Nous avons déjà noté l’importance du contrôle émotionnel et de son rôle pour une carrière réussie. Afin de minimiser le rôle des émotions, l’une des meilleures choses à faire est d’automatiser le choix des transactions et le comportement des opérateurs. Nous ne parlons pas ici de l’utilisation de robots forex ou l’achat onéreux de stratégies techniques. Tout ce que vous devez faire est de vous assurer que, dans tous les cas, vos réponses à des situations et des scénarios de trading appliqués sont eux-mêmes similaires. En d’autres termes, ne pas improviser. Laissez vos réactions aux événements de marché suivre un modèle étudié et testé.

18. Étudiez la gestion de l’argent

Une fois que vous commencez à gagner de l’argent vient le temps de le protéger. Le but de la gestion financière est de vous aider à minimaliser les pertes et maximaliser les profits. Afin de vous assurer que vous n’allez pas dilapider vos profits durement gagnés, de «couper court vos pertes et de laisser courir vos bénéfices », vous devez garder la bible de la gestion de l’argent comme la pièce maîtresse de votre bibliothèque.

19. Étudiez les marchés, les fondamentaux et les facteurs techniques influençant le mouvement des prix.

Le fait que nous avons placé ce point si bas dans la liste ne devrait pas surprendre outre mesure le trader expérimenté. Une analyse erronée est rarement la cause d’une fermeture d’un compte. Une carrière qui ne prend pas son envol n’est jamais par la faute des conséquences erronées de l’application ou de la compréhension des études fondamentales ou techniques. Pour celui qui débute, d’autres questions liées à la gestion de l’argent et au contrôle des émotions sont beaucoup plus importantes que l’analyse en elle-même. Mais comme ces questions vont être surmontées et des gains constants vont être réalisés, une analyse efficace des marchés sera très précieuse. L’analyse est importante, mais seulement après avoir établi une bonne attitude au trading et une prise de risque adéquate.

20. N’abandonnez pas.

Enfin, à condition que vous risquiez seulement ce que vous pouvez vous permettre de perdre, la persévérance et la détermination de réussir ont de grands avantages. Il est hautement improbable que vous alliez devenir un petit génie en un clin d’oeil; il est donc judicieux d’attendre un certain temps afin de laisser vos compétences s’épanouir et vos talents se développer avant, d’éventuellement abandonner. Le processus d’apprentissage est indolore tant que les montants en jeu ne risquent pas de menacer vos plans concernant l’avenir et votre niveau de vie en général.

Liens utiles
Le trading du forex est une activité à haut risques, songez à utiliser un Compte de démonstration pour vous entrainer.

Article écrit par Pierre Jouvet

Trader pendant 8 ans dans une grande banque à l'étranger, je suis actuellement money manager indépendant. Le marché du Forex comprend des risques modérés si on sait les appréhender correctement, c'est pourquoi je vous livre quelques uns de mes conseils sur ce site. N'hésitez pas à apporter vos commentaires auxquels je m'efforcerai d'y répondre.