Les indicateurs économiques

Les indicateurs économiques

Dans cet article je vais tenter de vous expliquer comment approfondir vos connaissances des indicateurs économiques dans votre activité de trading sur le marché du forex.

Les indicateurs sont des données économiques et financières et qui sont publiées régulièrement par différents organismes gouvernementaux ou privés. Ces statistiques sont ponctuellement rendues publiques et aident, en outre, les observateurs du marché à évaluer de l’état actuel de l’économique global ou régional, de sorte que, dès leur parution, ils sont analysés de très près par le monde financier. La publication de ces chiffres a le pouvoir de générer du volume et des mouvements des prix du marché dans un sens comme dans l’autre. L’une des caractéristiques est le grand nombre de personnes qui réagissent à la même information en même temps. Bien qu’il puisse paraître qu’un diplôme d’études supérieures en économie serait nécessaire afin d’analyser ces données pour ensuite traduire le contenu de façon à placer des ordres sur le marché. Pourtant, tout ce qui est vraiment nécessaire est de connaître quelques lignes directrices et posséder un sens d’organisation afin de prendre les bonnes décisions sur le marché.

Connaitre le calendrier économique

Un trader doit connaitre le calendrier précis de la publication de ces chiffres. C’est la raison pour laquelle il est important de l’avoir toujours sous la main soit sur le bureau ou soit dans un endroit facilement accessible. Le calendrier doit contenir la date et l’heure de chaque statistique qui va être rendu publique.

Vous trouverez de nombreux calendriers économiques sur beaucoup de sites web mais il existe également un outil d’analyse, le « FX Pulse », conçu pour la plate-forme Metatrader et qui affiche toutes les nouvelles à venir directement sur un graphique.

Il est important de comprendre quel aspect économique est lié par les données. Le trader devrait pouvoir différencier quels indicateurs Forex impliquent une croissance de l’économie (PIB ou produit intérieur brut) et quels sont ceux qui augmentent les risques d’inflation (IPP, IPC indice de prix à la production et indice de prix à la consommation respectivement) sans oublier les incontournables chiffres de l’emploi. Avec le temps, le trader va se familiariser avec les nuances de chaque indicateur et a leurs implications.

Comprendre le sens de chaque indicateur

Tous les indicateurs économiques n’ont pas le même poids. Certains sembleraient avoir la même importance sur le moment, mais la façon dont le marché va les traiter sera hiérarchisée. Les participants au marché donneront une plus grande importance à certains par rapport à d’autres en fonction de l’état globale de l’économie. Il serait bon de savoir quels indicateurs auront la faveur du marché lors de la parution. Si l’inflation n’est pas la principale préoccupation pour un pays, les données inflationnistes ne seront pas forcément anticipées et donc le marché ne réagira, peu ou pas, à cette nouvelle.

D’un autre côté, si la croissance économique est le problème récurrent, il est fort probable que les modifications des données de l’emploi ou du PIB seront attendus et influenceront la volatilité suite à l’annonce. Il faut savoir que le contenu de la donnée en elle-même n’est pas aussi primordial que de la façon dont le marché les anticipe. En plus de connaître le calendrier des données publiées, il est important que le trader sache les anticipations des économistes pour chaque indicateur. Connaître les conséquences de la hausse mensuelle de 0,4% pour les PPI n’est pas aussi importante que de savoir les attentes du marché pour cette donnée et une baisse de ce chiffre alors que le marché s’attendait à une hausse aura des répercussions à court terme sans pour autant connaître son implication économique.

Comme il a été dit plus haut, l’IPP mesure les prix à la production et une hausse inattendue de ce dernier va être interprété comme un signal inflationniste. Ces chiffres et leurs attentes par le marché sont publiées sur le Web par différentes sources et le trader devrait pouvoir les consulter facilement.

Mesurer l’importance de chaque indicateur

Il est important de ne pas se faire attirer par les gros titres. Une partie importante est de connaître la prévision et les conséquences du marché pour chaque indicateur. N’importe quel trader peut dire que la focalisation sur les gros titres est pour les amateurs et que le segement le plus attendu des chiffres de l’emploi est la partie non agricole de celle-ci. On pourrait citer d’autres exemples où la nouvelle en elle-même est moins importante qu’un segment de celle-là.

Ne pas prendre de décision trop vite

En parlant de révisions, il est bon de mentionner que le trader ne doit pas confondre vitesse et précipitation lorsqu’un indicateur ne correspond pas aux attentes du marché. En effet, chaque publication est précédée par une révision de données. Si le consensus du marché des chiffres des biens durables est un recul et que la publication des chiffres montre une hausse inattendue de 0,4% mensuelle, cela pourrait être dû au fait de la révision à la baisse du mois précédent. Les traders devraient tenir compte des révisions du passé d’une donnée, car dans ce cas précis, les chiffres précédents révisés des bien durables auraient pu être la cause de la hausse de 0,4%, mais seulement maintenant les nouveaux chiffres ont été revu à la baisse, comme par exemple, une hausse de seulement 0,2%.

Ainsi, la hausse inattendue de ce mois peut être le résultat de la révision des données du mois précédent et qui a été maintenue à la baisse.

Reconnaitre la valeur d’un indicateur économique

Il ne faut pas non plus oublier que les transactions de change comprennent deux monnaies. Ainsi, alors que le trader se base sur une série d’indicateurs économiques publiée aux Etats-Unis ou en Europe, la plupart des autres pays donnent également les mêmes données économiques. Et la chose très importante qu’il faut garder à l’esprit est que tous les pays ne sont pas aussi efficaces que les pays du G7 quand il s’agit de publier ces informations.

Si le trader va vouloir prendre position sur une devise d’un pays précis, il a besoin de trouver l’information au sujet de leurs propres indicateurs. Comme il a été déjà mentionné, tous les indicateurs n’ont pas le même poids vis-à-vis des marchés et pas tous ne sont pas aussi précis que d’autres. Il est donc important de prêter attention à l’information au sujet de chaque pays en particulier et à leurs indicateurs économiques. Ces règles sont assez simples à suivre et ils offrent une vue globale des situations de marché et des excellents profits.

Attention
Ne commencez jamais à trader avec de l’argent réel, pour cela utilisez un compte de démonstration avant pour vous entraîner.

Comment reconnaitre un marché survendu ou suracheté

marché survendu ou suracheté

Souvent vous allez entendre les traders évoquer une configuration, par rapport au marché ou à une paire de devises, de surachat ou de survente . La cotation d’une devise monte ou descend fortement et le marché va corriger la partie irrationnelle de ce mouvement.

Cela pourrait être le cas d’une exagération ou, également, juste une pause avant de reprendre son mouvement initial. Voici quelques remarques qui vous aideront à identifier si c’est effectivement une correction ou si la tendance va continuer.

Un rebond technique

Un rebond technique est lorsque, après un mouvement, la paire consolide dans une fourchette très étroite et se prépare à une plus grande chute.

Dans ce cas, la paire n’est pas survendue. Elle ne peut pas retracer son mouvement et son rebond est limité. La session suivante va certainement voir une continuation de son mouvement baissier.

La logique prévaut pour la situation inverse: si la paire corrige après une forte hausse, le rebond est crédible. Si la correction s’effectue dans le haut d’une fourchette étroite, le mouvement haussier va probablement reprendre.

Un rebond authentique

La chose la plus importante est d’observer ce qui est arrivé immédiatement après un brusque mouvement. Prenons le cas d’une chute brutale.

Si la paire de devise rebondi immédiatement et réussi à récupérer son mouvement baissier lors de la même session (ou très peu de temps après), la chute pourrait être due à un manque de liquidités et le rebond est crédible.

C’est le cas typique d’une configuration de survente. Il pourrait continuer sa correction (hausse) ou chuter encore plus. Il est très difficile de le prédire.

Gardez un oeil sur l’aspect fondamental

En dehors de l’aspect technique, il est important de se tenir informé sur les nouvelles. Si vous ne savez pas pourquoi la paire a rebondi après une chute, contrôlez si une nouvelle n’est pas étrangère à ce rebond.

Une mauvaise nouvelle augmente les chances d’une nouvelle chute. Une bonne nouvelle ou pas de nouvelles, également peuvent créer une correction. Le contraire est valable aussi et une mauvaise nouvelle peut ouvrir la voie à un rally.

Liens utiles
Reperez les différents type de rebonds et comprenez les différentes situations de marché avec un Compte de démonstration. Vous pourrez alors vous entrainer sans prendre de risques.